Découvrez le désherbage thermique selon Jaulent Industrie
content header
Historique du désherbage
puce 2

Historique du désherbage

Initialement le désherbage s'effectuait manuellement afin de limiter la concurrence des mauvaises herbes, puis il s’est fait mécaniquement avec des outils aratoires.
A partir des années 60, le désherbage chimique à fait son apparition et s’est très vite imposé avec le développement de l’agriculture moderne.
Il a atteint son apogée dans les années 90 suivit des effets que l’on connaît et notamment la dégradation de la qualité de l’eau des nappes phréatiques et des sources. Ainsi montrer du doigt comme étant l’un des éléments destructeurs de la qualité de l’eau il est de plus en plus contesté. Les normes européennes ainsi que le Grenelle de l’environnement favorisent et préconisent des systèmes de désherbage respectueux de l’environnement.
Depuis 1997, de nombreuses observations faites en culture chez nos clients, différentes recherches documentaires et sources d’information nous ont fait prendre conscience des enjeux écologiques mais aussi des enjeux de santé liés aux modes de culture. D’autre part, les réflexions de nos interlocuteurs et des agriculteurs, qui s’inquiètent pour leur réputation et leur image de « pollueur », nous ont sensibilisés et nous ont poussés à rechercher des solutions dans ce domaine.

Ce sont toutes ces raisons qui ont amené M Jaulent à s'investir dans la recherche de nouvelles solutions :développer une gamme de désherbeurs thermique, pour le particulier soucieux de son environnement, pour les collectivités proches des préoccupations de leur citoyens et bien entendu pour l’utilisation en agriculture.

Le désherbage thermique est un concept naturel sans produit pouvant nuire à la santé des hommes et des animaux, sans résidus ni dépôts sur les plantes, dans les sols et dans l'eau.

Les herbes concurrentes des cultures:

Les mauvaises herbes techniquement appelées adventices sont classées en deux groupes :

Les dicotylédones :
Plantes possédant des feuilles et une nervation qui ce recoupe
(ex: séneçon, pissenlit, ortie, liseron)
Les monocotylédones :
Plantes identifiées par de longues feuilles dont la nervation parallèle prend naissance à la base, on les appelle graminées
(ex: chiendent, pâturin, ray-grass)

L'efficacité du désherbage thermique est liée au stade des adventices dont l'optimum se situe à 2 cm de hauteur.
Plus le traitement se fait tôt, meilleure est l'efficacité.
Le traitement thermique est très efficace à sève descendante.



Suite
Cliquez sur une image pour l'afficher en plein écran.
content bottom
Tous droits réservés - Jaulent.com - Réalisation logo lounce